Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

mademoiselle chambon film brizeContrairement aux films Regrets et Partir que j’avais vu avant, cette fois là, ni l’affiche, ni le casting (Aure Atika, Sandrine Kiberlain, Vincent Lindon) ne m’ont motivé, le titre Mademoiselle Chambon en revanche sonnait comme une belle promesse. C’est rare qu’on utilise le mot « mademoiselle » comme çà aujourd’hui. Cela m’a intrigué. Et au bout du compte, j’ai vu Une bien étrange histoire d’amour, mais elle vaut vraiment le détour. En tout cas, moi j’y ai trouvé du plaisir, même si ce qu’on attend ou imagine n’arrive pas comme on pourrait le croire. Ce film de Stéphane Brizé m’a rappelé ces films en noir et blanc des années 50, une histoire d’amour improbable ou les non-dits en disent plus que les discours. Une mention spéciale pour le choix de la musique. Je suis restée pendant le générique de fin pour en profiter jusqu’au bout.

L’histoire


Mademoiselle Chambon – Bande annonce FR

Jean est quelqu’un de bien : un bon maçon, un bon fils, un bon père et un bon mari. Et dans son quotidien sans heurt, entre famille et travail, il croise la route de Mademoiselle Chambon, l’institutrice de son fils. Il est un homme de peu de mots, elle vient d’un monde différent. Ils vont être dépassés par l’évidence des sentiments.

Comments

  1. Jacques says:

    J’ai beaucoup aimé aussi ce film, une histoire de gens simples en somme, de mondes différents mais qui se retrouvent unis par un déclic, celui magique de la musique et … de l’amour.
    Bises

  2. Caroline.K says:

    C’est ce qui m’a plu aussi dans ce film mais je n’ai pas su l’identifier tout de suite, la différence de milieu c’est vrai à son importante, et le fait qu’on n’en parle jamais dans le quotidien autrement que par la politique, ne permet pas de faire tilt tout de suite.

Trackbacks

  1. […] aimé au cinéma il y’a deux ans et dont j’avais parlé sur ce blog à cette époque Mademoiselle Chambon. J’étais chez une amie et nous sommes tombés dessus par hasard, elle ne l’avait pas […]